Perpigna : "Ce sera la fierté de toute une ville"

Perpigna : "Ce sera la fierté de toute une ville"

Le - Ultramarines - Par

Interrogé à la fois par Sud Ouest et par la chaine locale TV7 (vidéo en fin de brève), le porte parole des Ultramarines Bordeaux 87 Laurent Perpigna a (encore une fois) été sous le feu des projecteurs ces derniers jours. Mais le plus connu des "ambianceurs" du Parc Lescure/stade Jacques Chaban-Delmas (et bientôt du... Nouveau Stade de Bordeaux) n'était, bien entendu, pas là pour parler de lui, plutôt pour présenter en détails le programme des festivités de samedi pour l'adieu à Lescure, sur lesquelles le groupe N°1 de supporters du FCGB table depuis de longs mois, voire presque un an, comme expliqué par celui que le Virage Sud appelle le plus souvent "Skunk".

http://www.zupimages.net/up/15/19/pfh5.jpg

« Pour aller à Lescure une dernière fois, ce sera le plus gros cortège de supporters bordelais de toute l'histoire du club. Pour les animations, on va faire quelque chose de colossal en mettant à contribution plusieurs fois et de manières différentes tous les spectateurs, dans toutes les tribunes. On espère que cela va plaire à tout le monde. Et que tout le monde va chanter du début à la fin ! (...) Ça va nous faire un gros pincement au cœur quand tout sera terminé et qu'on remballera tout. Quelques larmes vont couler. L'événement dépasse le cadre d'un simple groupe ultra, ce sera la fierté de toute une ville. Ce n'est pas fait pour les Ultras, c'est un cadeau pour ce stade historique ».

http://www.zupimages.net/up/15/19/98ni.jpg

« Ça va commencer le matin, dès 8 heures, avec l’installation des tifos au stade. Il y aura plusieurs énormes tifos. On a dû placer la barre le plus haut possible. Chaque tifo est autofinancé par les supporters. Par les Ultras, mais pas que, avec aussi la vente de matériel, écharpes, tee-shirts etc... Disons que les supporters des Girondins offrent le tifo au stade, à ce qu’il représente, et lui offrent aussi cette journée. Tout est organisé par les supporters, avec cependant les aides de la mairie, du club et des instances.

(...) A partir de midi et jusqu’à 17 heures, un grand village des supporters des Girondins de Bordeaux, une "fan zone", sera mis en place. On va essayer de faire un beau cadeau à la ville, en rendant hommage au club et son histoire. Il y aura une scène, des écrans géants, des anciens joueurs, des milliers de supporters. Il y aura également des animations, beaucoup de surprises, mais on ne va pas tout vous dévoiler... On fera le maximum pour que ce soit très festif. Nous, on est les Ultras, mais tout a été fait pour l'ensemble du public.

(...) Le clou de cet après midi sera une grande marche marine et blanche. Comme on l'a déjà dit, ça sera la dernière fois qu’on ira à Lescure pour voir les Girondins, ça sera difficile. Cette dernière fois, on va y aller collectivement, depuis la Place de la République, à plusieurs milliers.

http://www.zupimages.net/up/15/19/5bnz.jpg

(...) Quitter Lescure, ça va au delà de la tristesse, c’est une partie de nous qu'on quitte. Il y a quelque chose dans nos vies qui va bien changer. On déménage plein de fois dans une vie, mais changer de stade ça n’arrive pas, ou bien une seule fois. C’est une perte de repères qu'on va vivre. Il y a beaucoup de moments passés, toutes nos vies personnelles, dans ce stade. On y a tous vécu énormément de choses, des émotions collectives, des souvenirs inoubliables. Nous les Ultras, on ne réalise pas trop, car on a la tête dans le guidon depuis bien trop longtemps. C’est difficile de se dire que ça va être la dernière, et je pense qu’il y aura quelques larmes, de grosses, très grosses larmes, au moins dans le Virage Sud. Dans nos cœurs, le Parc Lescure c’est un patrimoine, bien plus qu'un lieu de passage. C’est là qu’on a vu nos premiers matches, que la passion est née. Et là, je ne parle pas que pour les Ultras ! Combien d'abonnés de très longue date viennent à Lescure depuis 20, 30, 40 ou 50 ans ?! On est très ému, mais ces gens là aussi le sont. A travers les évènements de samedi, on parle donc à toute cette majorité silencieuse, pour aller rendre hommage tous ensemble à ce que représente Lescure.

(...) On s’est dit qu’on n’allait pas partir de Lescure comme ça à la fin du match. Du coup, on va rester derrière le Virage Sud, ce sera ouvert à tous les supporters présents au stade. Il y aura des buvettes, un concert... On a les autorisations jusque à une heure du matin le dimanche. Comme ça, on jouera les prolongations et on partira, l'âme en peine, mais le plus tard possible. (...) Pour la dernière, les joueurs n'ont pas le choix : il faut une victoire ! Nous rendrons aussi hommage à Marc Planus, avant son départ.

(...) Le Nouveau Stade, c'est une page nouvelle, une place à trouver, sur laquelle on travaille aussi depuis des mois. Mais là, on pense surtout à Adieu Lescure, et on verra le 23 mai pour ce qui est d'écrire la suite de l'histoire. »

http://www.zupimages.net/up/15/19/c9k5.jpg

Perpigna : "Ce sera la fierté de toute une ville"

Contenu sponsorisé

En continu