Nicolas Paolorsi : "Une question d'image"

Nicolas Paolorsi : "Une question d'image"

Le - Médias - Par

Répondant sur la venue de King Street à la tête des Girondins de Bordeaux, Nicolas Paolorsi, journaliste pour RMC, explique à 'Thomas Parle Foot' pourquoi le fonds d'investissement américain a investi dans ce club. Selon lui, les Américains auraient perçu plusieurs opportunités d'investissement, mais il s'agit également là d'une question d'image : 

"J'espère quand même qu'en bossant leurs dossiers, ils se sont rendus compte que dans le football français on ne fait pas d'argent. Parmi tous les actionnaires qui ont investi dans le football, allez me trouver un club en Ligue 1 qui fait vraiment des bénéfices. Je pense que Monaco est dans le dur aussi, Lille a pu en faire mais avec une saison extraordinaire et des reventes de joueurs incroyables. Je ne suis pas sûr que le modèle du LOSC puisse permettre de faire des bénéfices et de générer de l'argent sur chaque saison. Quand tu investis dans le football, maintenant, c'est une question d'image. KS, c'est un fonds d'investissement américain. Quand tu te mets à acheter Bordeaux, Bordeaux c'est un rayonnement international, c'est le vin, c'est une des grosses villes de la gastronomie française. Je pense qu'au vu de leurs différentes activités, bah ils se sont dit qu'investir à Bordeaux ça représente beaucoup à l'étranger. Lorsque tu parles de Bordeaux en Chine, les gens vont tout de suite te parler du vin de Bordeaux. Ils se sont dit qu'ils pouvaient peut-être aller toucher certains marchés grâce à cet achat-là. Beaucoup d'entreprises investissent dans le football maintenant, car en termes d'image c'est top pour elle." 

Retranscription faite par nos soins

Nicolas Paolorsi : "Une question d'image"

Contenu sponsorisé

En continu