Nicolas Paolorsi : "Je pense que le club n'est pas en vente"

Nicolas Paolorsi : "Je pense que le club n'est pas en vente"

Le - Médias - Par

Ces dernières semaines, tous les regards sont braqués, ou presque, sur la prochaine gestion par King Street des Girondins de Bordeaux.

Avec un déficit estimé entre 50 et 60M€ cette saison, les options sont diverses. Une vente du club à court terme est-elle envisagée par l'actionnaire américain King Street ? Non selon Nicolas Paolorsi, journaliste pour RMC, interviewé sur la chaîne YouTube Thomas Parle Foot  : 

"Si King Street vend ou reste ? Je pense que c'est plus compliqué que ça. On n'est pas sur un processus de vente du club. Je pense que King Street est attentif à ce qu'il se passe. D'après ce qu'on sait, ils regardent. [...] Je pense qu'ils vont être attentifs à beaucoup de choses, il y a plusieurs solutions pour le club. Trouver de nouveaux investisseurs, recapitaliser ce club en apportant assez vite des fonds supplémentaires, ça peut être des solutions."

"Maintenant, moi, à court terme, je pense que le club n'est pas en vente, et je ne pense pas, à moins qu'il y ait une offre colossale sur la table et que King Street ne puisse pas la refuser ; ou alors à moins qu'ils changent leur fusil d'épaule ; que King Street soit vendeur. Je le dis pour deux raisons. Déjà, ils aimeraient bien repartir avec un retour sur investissement, et toucher les droits TV qui vont tomber, ça va être important pour eux pour essayer de limiter les pertes au niveau financier. Ils vont essayer d'amortir tout ça je pense, avant de vendre. Il peut se passer énormément de choses, je ne suis pas sûr que la vente soit l'option prioritaire de l'actionnaire actuel. Je verrais plus des gens dans le capital qui viendraient peut-être faire équipe avec King Street, quitte à ce que King Street se retire petit à petit au fil du temps. Je vois plus la possibilité qu'il y ait un nouvel attelage qui se forme, des investisseurs qui rentrent un petit peu dans le capital du club. Oui, ça j'y crois un peu plus." 

Retranscriptions faites par nos soins

Nicolas Paolorsi : "Je pense que le club n'est pas en vente"

Contenu sponsorisé

En continu