Marco Caneira : "Avec le recul, je serai resté à Bordeaux et j'y serai encore"

Marco Caneira : "Avec le recul, je serai resté à Bordeaux et j'y serai encore"

Le - Interview GA - Par

Invité de Girondins Analyse (YouTube)Marco Caneira a évoqué de nombreux souvenirs en marine et blanc.

Défenseur du FCGB entre les saisons 2002 et 2004, l'ancien international portugais a également évolué à Valence, au Sporting Portugal et terminé sa carrière à... Videoton (désormais renommé MOL Fehérvár Football Club).

Son arrivée à Bordeaux :

"Déjà, c'est un plaisir d'être invité à parler de Bordeaux, sa ville et des Girondins ! Avant d'arriver à Bordeaux, j'étais donc sous contrat à l'Inter Milan qui m'a prêté une saison à Reggina (2000-01) puis à Benfica (2001-02) et Bordeaux arrive ensuite. Le coach de l'époque, Élie Baup, était déjà venu me voir quand j'évoluais au Portugal avec Alverca (1999-2000). Il était venu me voir plusieurs fois mais cela ne s'était pas fait pour des raisons financières, il me semble et c'est pour ça que j'avais signé à l'Inter."

Son passage aux Girondins

"Ces deux années à Bordeaux ont été du pur plaisir. Lors de la 2e saison, j'étais capitaine de l'équipe aussi ! C'est toujours compliqué pour un joueur d'arriver dans un nouveau Championnat même s'il y a une forte communauté portugaise en France et que cela m'a aidé à Bordeaux. C'étaient vraiment deux belles années. Avec le recul d'ailleurs, si je pouvais à nouveau revenir sur le moment où j'ai quitté Bordeaux pour Valence : je ne le ferai pas. Cela me manque beaucoup notamment la culture du respect pour les joueurs que j'ai pu ressentir à Bordeaux. Parce que quand tu donnes tout pour un club et que les gens et supporters te le renvoient, tu te sens bien. C'est vrai que j'étais parti pour l'un des meilleurs clubs au monde à cette époque : en 2003-04, ils avaient réalisé le triplé Championnat, Coupe UEFA, Supercoupe ! On ne pouvait pas dire non à ce club à l'époque, parfois le train ne passe qu'une fois... C'est pour ça que j'étais parti mais avec le recul je serai resté à Bordeaux et j'y serai encore. C'est un choix que je regrette. Mais je continue de les suivre, c'est un club qui restera dans mon coeur."

Retranscription faite par nos soins

Marco Caneira : "Avec le recul, je serai resté à Bordeaux et j'y serai encore"

Contenu sponsorisé

En continu