Ludovic Obraniak : "Cheick, au début, il martyrisait tout le monde !"

Ludovic Obraniak : "Cheick, au début, il martyrisait tout le monde !"

Le - Interview GA - Par

Dans Girondins Analyse (YouTube), Ludovic Obraniak s'est rappelé des bons souvenirs concernant ses anciens coéquipiers au FCGB.

L'ancien milieu des Girondins a également partagé quelques anecdotes croustillantes sur un certain Cheick Tidiane Atipo Diabaté.

"Le coéquipier avec lequel j'ai le plus aimé jouer ? Jussiê ! Mon gars ! El Mago ! Je n'ai pas beaucoup d'ami dans le football, lui en fait partie. J'ai vécu des moments rares avec lui, avec David Bellion aussi, Nicolas Maurice-Belay, on avait une fratrie à ce moment-là... Ju' Faubert aussi quand il est revenu. C'était La rigolade ! Et c'est là où un groupe se créé."

"Cheick ? Il y a eu une évolution chez lui. Au départ quand je suis arrivé, il... martyrisait tout le monde ! Il mettait des coups de saton à l'entraînement ! Il était même pire que Carlos Henrique ! C'était un méchant, mais un Méchant ! Il mettait des savates, des semelles et tout, c'était un truc de fou (sourires) ! Il ne s'excusait jamais (rires) ! Et puis un truc s'est passé à un moment donné. Je ne sais pas, peut-être l'environnement et ce groupe où il se sentait bien ; il y a eu cette bascule et il est devenu gentil ! Cheick le gentil ! Après, plus sérieusement, les gens se sont beaucoup moqués de lui mais si on regarde le ratio nombre de matchs/buts aux Girondins qui doit être dans les meilleurs ! Personnellement, à chaque fois que je mettais un centre, je savais où ça allait finir."

Retranscriptions faites par nos soins

Ludovic Obraniak : "Cheick, au début, il martyrisait tout le monde !"

Contenu sponsorisé

En continu