Lobello : "Rien à dire à l'entraînement"

Lobello : "Rien à dire à l'entraînement"

Le - Interview - Par

Rare en interview, l'un des deux adjoints de Francis Gillot, René Lobello, donne ses impressions sur les critiques que reçoit Bordeaux et préconise des solutions simples pour forcer le déclic et changer une équipe sur qui il émet finalement peu de critiques :

Comment vivez-vous les critiques du monde du football à l’encontre du coach, Francis Gillot au sujet de la qualité du jeu de Bordeaux ?
Par principe, quand on attaque un des miens je montre les dents, je ne suis pas content et je souffre. Comme quand on attaque les joueurs et l’institution parce que l’on travaille ensemble comme une famille. Ca ne fait pas plaisir quand l’un des nôtres est en difficulté. Après, les critiques… on sait le travail que l’on a à faire, on sait comment et dans quelles conditions on le fait. On est au quotidien avec les joueurs, on connaît le métier.

Vous comprenez ces critiques ?
Ce qui est beau dans le football, c’est que tout le monde peut entraîner, tout le monde a une idée. Je ne lis pas la presse et je ne regarde pas la télé. Pas par choix mais parce que j’ai toujours pensé que la lecture était faite pour apprendre quelque chose. Donc, chaque fois que je peux apprendre quelque chose sur des entraîneurs, des joueurs, sur leurs comportements, leur évolution je lis. Sinon, ça ne m’intéresse pas. L’autre jour, j’ai appris en lisant un article sur le rugbyman Johnny Wilkinson, sa méthode de préparation, son métier. Là, ça m’intéresse. 

Lire la suite sur le site de 20minutes

20 Minutes

Lobello : "Rien à dire à l'entraînement"

En continu