Lens - Bordeaux (J4) : une défaite écrite avant la rencontre ?

Lens - Bordeaux (J4) : une défaite écrite avant la rencontre ?

Le - La Rédac. - Par

Battus pour la première fois de la saison à Lens, les Girondins de Bordeaux sont rentrés du Nord avec une défaite on ne peut plus logique. Et qui était déjà écrite ?

En voulant se calquer sur le schéma tactique lensois, Jean-Louis Gasset a tenté un nouveau coup. Après celui tenté face à Lyon avec Hwang en pointe au détriment de Maja, l'entraîneur bordelais a une nouvelle fois été peu inspiré. Dans les deux cas il a reconnu ses erreurs d'appréciations, surtout à Lens où il déclarait ce samedi soir, être fautif.

À trop chercher la stabilité, Bordeaux a laissé le jeu à Lens. Une équipe qui ne demandait que ça. Forte de son début de saison réussi, l'équipe entraînée par Franck Haise a été encouragée avant le match à cela puisqu'en conférence de presse d'avant match, Jean-Louis Gasset reconnaissait la possibilité d'enchaîner avec une première ligne de trois défenseurs centraux. Au final, l'entraîneur de l'équipe promue en Ligue 1 se demandait si Bordeaux allait venir à Lens pour jouer bloc bas. Un cadeau pour les siens alors encouragés sur la voie de la continuité à jouer sans complexe face à une équipe qui laissait déjà entendre qu'elle viendrait à Bollaert en position d'équipe dominée.

En conférence de presse toujours, l'un des gros points faibles des Girondins était également abordé, discuté et même mis en avant par le joueur concerné puisque Rémi Oudin aligné piston gauche contre Lyon reconnaissait ses difficultés naturelles à ce poste et craignait quelque peu ses prochaines aventures. Comme si le board girondins se disait 'On sait que ça ne marche pas puisque contre nature, que ça peut éventuellement marcher, mais on va tenter quand même'. Sur le terrain à Lens, les coéquipiers de Gaël Kakuta se sont amusés dans le couloir gauche.

Sur le banc au coup d'envoi, Josh Maja a également du se poser quelques questions. Vanté par Jean-Louis Gasset en conférence de presse en début de saison, l'attaquant nigérian a enchaîné un second match consécutif sur le banc des remplaçants. Drôle de message envoyé.

Pour autant, que Jean-Louis Gasset et son staff s'essaient avec l'effectif bordelais n'est pas une injure puisqu'ils ont découvert le groupe tardivement. Il restera à apprendre des erreurs. Après deux matches à utiliser un schéma avec trois défenseurs centraux et deux pistons, Jean-Louis Gasset semble déjà tirer une croix sur celui-ci où Paulo Sousa insisterait probablement encore.

Enfin, dommage de ne pas profiter des jauges limitées de supporters autorisés dans le stade. À l'extérieur et dans les stades où l'ambiance est actuellement gonflée à bloc, cette mesure à son importance. Jouer à Lens, Saint-Étienne, ou encore Marseille et Paris en ce moment dans un tel contexte, peut enlever une certaine pression côté bordelais en se disant qu'il n'y a peut-être pas de match à l'extérieur dans un tel climat.

Au repos aujourd'hui, les Girondins se remettront au travail très bientôt. Cela tombe bien, Nice qui joue le Paris SG aujourd'hui, arrive bientôt dans un stade où Bordeaux n'a toujours pas marqué cette saison.

Lens - Bordeaux (J4) : une défaite écrite avant la rencontre ?

Contenu sponsorisé

En continu