Le plaidoyer de Poulmaire pour Gourcuff

Le plaidoyer de Poulmaire pour Gourcuff

Le - Mercato - Par

Les news sont contradictoires ces dernières heures concernant Yoann Gourcuff. Alors que des rumeurs plus ou moins farfelues (Atlético Madrid, Arsenal, West Ham et même... Marseille) apparaissent sur la toile, sans qu'on puisse vraiment les "tracer" pour certaines, Le 10 Sport avance que le joueur en fin de contrat avec Lyon est déjà d'accord avec... les Girondins de Bordeaux, visiblement le club le plus intéressé pour faire (re)venir le Breton et lui donner les moyens de se relancer après 5 années de galères à Lyon.

Au milieu de tout ce contexte, l'avocat du joueur Didier Poulmaire, en interview pour Foot Mercato, s'est livré à une magnifique plaidoirie en faveur de son client, présenté comme LA recrue idéale pour tous les (grands) clubs...

"il est libre, c’est déjà en soi un bel avantage, mais à l’heure du fair-play financier, vous vous retrouvez à être un intérêt pour les gros clubs. Parce que ceux qui sont contraints par le FPF ce sont plutôt les clubs espagnols et les clubs anglais. (...) Il est toujours aimé des Français. En décembre 2014, il faisait partie du top 20 des sportifs préférés des Français. Il est devant des joueurs comme Varane, ou Griezmann. On avait été surpris avec Yoann surtout quand on voit tout ce qui se dit sur lui. On se rend compte finalement qu’il est encore dans le cœur des gens.

(...) Yoann est encore bien placé dans l’esprit des annonceurs et d’un public un peu plus ciblé lié au business. Il a un peu tous les bons ingrédients que n’ont pas forcément d’autres joueurs qui ont fait parler d’eux, mais en mal, lui c’est plutôt le garçon qui est sérieux, on sent qu’il est honnête. Son authenticité l’a beaucoup protégé quelque part. Je veux dire par là que s’il avait voulu faire le show ou s’il avait cherché à se défendre et à toujours donner des raisons à droite et à gauche, cela aurait été plus compliqué pour lui. Je pense que le grand public voit bien que c’est un garçon qui n’a pas joué un jeu et qu’il a plutôt été en souffrance quelques fois. L’aspect financier et son salaire ne sont pas un problème. Ce ne sera pas un facteur clé dans sa décision. 

(...) il est à un moment de sa carrière où il a tellement morflé qu’il a à cœur de démontrer ce qu’il est réellement. Lui n’a jamais cherché à se justifier, il n’a jamais cherché à se défausser sur Lyon. Il a morflé pendant cinq ans dans les médias, et c’est le terrain qui va parler. Vous avez un joueur qui a un très gros appétit et une très grande faim de jeu. Il a un ratio temps de jeu / envie qui lui est très favorable. Son ratio temps de jeu, efficacité est plus que correct avec l’OL. On a vu qu’à chaque fois qu’il a joué cette saison, il a souvent été décisif (3 buts et 3 passes décisives en 17 apparitions, dont 8 titularisations). Il suffit de se souvenir du match entre l’OL et l’OM et de son but.

(...) Les premiers clubs qui ont tapé à la porte sont ceux qui le connaissent le mieux. Que ce soit Rennes ou bien Bordeaux, ce sont deux clubs dans lesquels il a bossé. Je pense que les préparateurs physiques des deux clubs et les staffs médicaux sont des gens qui le connaissent parfaitement et je pense que le fait que cela soit les deux premiers clubs qui ont tapé à la porte, c’est le plus beau symbole. Ça veut dire qu’ils connaissent le bonhomme entre guillemets. Le sport, ça reste des hommes et des femmes. La confiance et l’amour, c’est bien la capacité à rassurer et à faire que les gens vont se défoncer et se dépasser pour toi. C’est quelque chose que les grands entraîneurs savent faire. Les Wenger, Mourinho ou Ancelotti, ce sont des coaches qui t’amènent à te dépasser. Je pense que Yoann a besoin d’être dans un univers de confiance et d’avoir quelqu’un qui va l’amener à se dépasser."

Le plaidoyer de Poulmaire pour Gourcuff

Contenu sponsorisé

En continu