Le plaidoyer de Florent Gautreau en faveur des Girondins, pouvant aller chercher la 4ème place

Le plaidoyer de Florent Gautreau en faveur des Girondins, pouvant aller chercher la 4ème place

Le - Médias - Par

Il y croit depuis le début, et l'arrivée de Jocelyn Gourvennec à Bordeaux l'été dernier, et il l'avait maintenu au cœur de l’automne, quand jeu et résultats étaient pourtant très poussifs ; Florent Gautreau ne va donc pas en démordre maintenant que cela va mieux pour Bordeaux : il voit les Girondins en candidats à l'Europe.

Dans "L'After Foot" d'RMC, hier soir, le journaliste a même été assez loin dans tout son optimisme puisqu'il estime que le FCGB doit se donner le challenge d'aller chercher la 4ème place, alors qu'il est actuellement 5ème de Ligue 1 et vient de faire match nul 1/1, à domicile, contre Lyon, 4ème, bousculant nettement l'OL.

"On va maintenant parler de Bordeaux, et moi j'y crois à mes petits Bordelais, et je vais vous dire pourquoi, car j'ai envie de voir ce que ça va donner. Et je vais carrément parler de 4ème place, en donnant des chiffres. (...) Donc, pour moi, Bordeaux peut aller chercher la 4ème place, mais je vous dis tout de suite qu'il y a un bémol. Voire deux... Mais d'abord, je parle de ce qui va bien. Déjà, tout simplement, Bordeaux est 3ème du championnat en 2017. Depuis le 1er janvier, toutes compétitions confondues, c'est 9 victoires, 3 nuls et seulement 2 défaites contre le PSG. Par rapport à Lyon, 4ème, soit la place que je pense Bordeaux capable d'aller chercher, ils ont repris 5 points en 9 journées ; 18 contre 13. Et puis, surtout, il y a ce qu'on voit dans le jeu, ce que Jocelyn Gourvennec fait offensivement avec cette équipe. Il y a cette fameuse triplette avec Malcom, Laborde et Kamano, mais même sur le banc tu as Rolan, et Ounas, ce qui est vraiment bien pour la Ligue 1. Au milieu, ils ont Vada, qui est un bon joueur lui aussi.

http://img.bfmtv.com/i/0/0/d05/910782dbe424d4e4c6fb561666935.jpeg
Après, le bémol que j'apporte, quand même, c'est Jérémy Ménez. Je pensais que Gourvennec pouvait en faire quelque chose... Mais il n'est pas non plus vraiment catastrophique, juste quelconque, même si parfois énorme en faisant des choses extraordinaires quand il décide d'accélérer sur un gros match ; ce qu'il ne fait jamais quand il rentre pour 7 ou 10 minutes, comme ce weekend, où il garde ce boulard de ne pas vouloir se dépouiller sur une entrée en jeu si courte. Le deuxième bémol, c'est la charnière centrale défensive.

Au final, je crois que Bordeaux peut gagner encore beaucoup de matches et battre beaucoup d'équipes, mais que défensivement... Notre ami Carrasso, un bon gardien à la base, fait deux ou trois boulettes, et je doute de cette charnière avec Pallois et puis le jeune Jovanovic. Pallois, au moins, on sait que si tu mets un joueur technique avec lui, il peut être très fort, mais Jovanovic n'est pas ce joueur... Donc la solidité défensive des Girondins m'inquiète. Mais, voilà, je trouve ce Bordeaux agréable à voir jouer et je pense qu'ils peuvent aller chercher. Je ne dis pas qu'ils vont le faire, mais c'est, pour moi, leur challenge, et il sera très compliqué, c'est sûr. Ils doivent encore aller leur reprendre 5 points en une dizaine de matches, après leur en avoir déjà repris 5 en 9 journées. Offensivement, on a vu, ce weekend quand ils ont joué contre Lyon, qu'ils avaient des arguments. C'est une équipe qu'on a vraiment envie de voir jouer. Alors qu'au début de saison, franchement, on n'avait pas envie de les voir, et on l'a bien dit. Mais aujourd'hui, Bordeaux a, malgré un calendrier difficile, la dynamique en sa faveur et n'a rien à perdre."

Le plaidoyer de Florent Gautreau en faveur des Girondins, pouvant aller chercher la 4ème place

Contenu sponsorisé

En continu