Le club souhaite un bon anniversaire à Benoît Costil... et supprime ses messages

Le club souhaite un bon anniversaire à Benoît Costil... et supprime ses messages

Le - Réseaux Sociaux- Par Julien

Benoît Costil a fêté ses 35 ans le week-end dernier.

Libre de tout contrat depuis le début du mois et parti des Girondins par la petite porte après cinq saisons en marine et blanc, le portier français a été mis à l'honneur par le club... durant quelques minutes.

Article sur le site officiel et messages sur les réseaux sociaux ne se seront pas éternisés. Certains supporters pointant du doigt ce volte-face sur la toile.

A-t-on voulu masquer cet hommage envers un joueur accusé de racisme ? Cela ne semble pas en être la raison principale. Une version, a été avancée par Florian Brunet (UB87) :

"Nous vivons quand même dans un club où un salarié prend l’initiative de souhaiter l’anniversaire, dans le dos de la direction et en son nom, d’un ex-salarié qui a insulté de corrupteur le patron de ce club & de vendus ses plus fidèles supporters. Sans parler du reste de l’œuvre."

Les accusations de corruption ayant visiblement pris le pas sur celles de racisme, Benoît Costil continue, lui, de peaufiner sa préparation estivale en vue d'un prochain challenge.

En attendant, et toujours sur les réseaux, certains de ses anciens coéquipiers ont pensé à lui. Et ils sont légion : Gaëtan Poussin, M'Baye Niang, Timothée Pembele, Amadou Traoré, Gideon Mensah, Mehdi Zerkane, Malcom Bokele, Stian Gregersen, Jean Onana, Tidiane Malbec, Jimmy Briand, Issouf Sissokho ou encore Paul Baysse étaient de la partie.

En continu