L'avis de P. Lucas sur les anciens vainqueurs de la Gambardella 2013

L'avis de P. Lucas sur les anciens vainqueurs de la Gambardella 2013

Le - U19 - Par

2 ans et demi après leur succès en Coupe Gambardella avec les U19 des Girondins, la plupart des joueurs cadres de cette équipe de 2013 sont passés pro et vivent des débuts de carrière bien différents. Leur ancien entraîneur Philippe Lucas a fait un point sur le cas de chacun pour le journal 20 Minutes.

Enzo Crivelli : "C’est foncièrement un bon gamin. Il a une bonne technique, il a vachement affiné son jeu mais je crois que ça correspond à une période où il commence à plus réfléchir et à être plus posé. A 18 ans, on voyait son potentiel mais il fallait faire attention car il pouvait péter un câble à tout moment. Je ne me fais pas vraiment de souci, il a la tête sur les épaules. »

Jérôme Prior
: "Lui comme Enzo, ce sont des soldats, tu pars à la guerre avec eux. Ils sont faciles à gérer car ils ont une grosse envie, ils savent pourquoi ils sont là. C’est un compétiteur, plus il y a d’enjeu, plus il aime."

Younès Kaabouni : "Une énigme (NDLR prolongé l'été dernier, il a été prêté au Red Star, en L2). C’est une personnalité renfermée, tu ne sais jamais ce qu’il pense. Je me demande pourquoi ça ne marche pas. Il faudrait qu’il soit plus constant, qu’il développe son physique et sa personnalité."

Théo Pellenard : "C’est dommage qu’il se soit blessé car il était dans une bonne dynamique. Il a été prêté (NDLR au Paris FC, en L2) et il ne joue pas mais il est capable de rebondir car il va se poser les bonnes questions et que c’est un bon mec."

Gaëtan Laborde : "Il était performant en jeunes grâce à sa générosité et sa puissance, mais au haut niveau ces qualités ne suffisent plus. Il faut plus de technique et de réflexion, ce qu’il n’a pas encore aujourd’hui."

Hadi Sacko : "Disparu (vendu au Sporting Portugal où il ne joue qu'en réserve NDLR)… C’est un gentil garçon mais il n’a pas su faire évoluer son jeu."

Sessi D’Almeida : "Le problème, quand on commence à se prendre pour ce que l’on n’est pas, c'est que ça devient dangereux. Sa force, c’était de récupérer des ballons. Quand il est passé en pro (il a depuis signé au PSG, un contrat pro d'un an, mais ne joue encore qu'en réserve NDLR), il n’en récupérait plus. Il aurait peut-être cru trop tôt qu’il était arrivé."

L'avis de P. Lucas sur les anciens vainqueurs de la Gambardella 2013

Contenu sponsorisé

En continu