L'année 2015 du FCGB en 10 dates

L'année 2015 du FCGB en 10 dates

Le - Médias- Par

En 10 photos, chacune liée à une date,le site de Sud Ouest a effectué une rétrospective de l'année 2015 des Girondins de Bordeaux. Une année où il y a eu, mine de rien, de sacrés évènements, dont pas mal de positifs. Même si le souvenir global restera bien sombre.

16 février : victoire 1-0 contre Saint-Étienne avec le fameux "tifo poudre multicolore" du Virage Sud,

15 mars :  victoire 3-2 contre le Paris Saint-Germain. La deuxième défaite de l'année civile du PSG en championnat, et sa dernière e date tout court contre un club français d'ailleurs,

12 avril : victoire 1-0 contre l'Olympique de Marseille. De fin 1977 à...  jamais, l'OM ne gagnera plus au Parc Lescure,

9 mai : "Adieu Lescure !". Sans doute l'évènement de l'année, dépassant très largement le cadre du FCGB et même du sport. Pour son dernier match dans son stade historique, le club au scapulaire et ses supporters ont fait très fort. Au passage, Bordeaux a battu Nantes 2-1 grâce à un doublé de Diego Rolan, dernier buteur à Lescure. Ce qui n'est quand même pas rien...

23 mai : premier match de l'histoire au nouveau stade. Là aussi, c'est l'évènement. Bordeaux bat Montpellier 2-1 avec un nouveau doublé de Rolan, qui rentre ainsi doublement dans l'histoire des Marine et Blanc,

27 août : battus 1-2 à Almaty mais qualifié en poules de l'Europa League, Bordeaux (tout comme son adversaire kazakhe au match aller) a battu le record du déplacement "européen" le plus long de l'histoire : presque 7 000 kilomètres !

17 septembre : pour son vrai grand retour sur la scène européenne, Bordeaux tient tête d'assez belle manière à Liverpool lors de la 1ère journée des poules. Ce 1-1 ne servira malheureusement à rien par la suite, dans une campagne de C3 bien médiocre,

23 septembre : renversés par Nice, 1-6, les Girondins s'offrent un mauvais début de saison et une crise. Le coach Willy Sagnol commence à être menacé, les supporters se mettent à gronder et à manifester de plus en plus fort pour exiger des remises en cause de la part d'un club qui ronronne depuis des années,

18 octobre : décédé quelques jours avant, l'ancien gardien du grand Bordeaux des années 80, Dominique Dropsy, reçoit l'hommage qu'il mérite de la part d'un club et d'un public, encore une fois à la hauteur !

29 novembre : la crise sportive et la rupture avec les supporters s'aggravent avec la raclée contre Caen, à domicile cette fois. A 4-0 pour les Normands, le Virage Sud se vide avant même les dix dernières minutes et ne verra pas le but pour """sauver l'honneur""" en toute fin de partie. D'autres actions suivront du côté des Ultramarines, décidés à faire comprendre au club qu'il faut se réveiller pour que 2016 et les autres années soient celles d'un retour à de meilleurs horizons.

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu