JLT : "Ne pas attendre forcément, comme dans le passé, un départ pour boucler l’arrivée de nouveaux joueurs"

JLT : "Ne pas attendre forcément, comme dans le passé, un départ pour boucler l’arrivée de nouveaux joueurs"

Le - Mercato - Par

Dans la foulée de ses déclarations, toujours assez floues, sur la question des objectifs et du fait que le nouveau stade n'attire pas les foules, Jean-Louis Triaud a été questionné sur un autre thème parmi les plus classiques, le mercato et la fameuse "enveloppe" que le club aura pour acheter de nouveaux joueurs. Sans surprise, la réponse du président des Girondins ne vend pas de rêve, même si sa conclusion laisse à penser que Bordeaux aurait déjà des pistes actives pour faire venir rapidement des recrues.

« L’enveloppe, c’est toujours la grande question des débuts de saison, mais l’enveloppe est toujours vide au départ… C’est après qu’on tente de travailler, de convaincre. Avant que Jocelyn n’arrive, on a identifié des postes qui méritaient notre attention. C’était assez évident pour nous tous et je pense que Jocelyn sera d’accord avec nos avis, car la suite de notre travail à tous les deux ce sera de convaincre Nicolas de Tavernost et M6 que l’effort est nécessaire. Il a toujours été à l’écoute du club et de nos demandes donc j’ai bon espoir qu’il soit encore une fois réceptif. L’idée, c’est d’anticiper, de travailler assez vite et de ne pas attendre forcément, comme dans le passé, un départ pour boucler l’arrivée de nouveaux joueurs. Convaincre et anticiper, voilà donc notre travail. (…) Mais si l’Espagne, l’Angleterre et l’Italie sont toujours qualifiés au moment des demi-finales de l’Euro, ca va être compliqué d’avoir tout le monde le 29 juin pour la reprise de l’entraînement (rires). »

JLT : "Ne pas attendre forcément, comme dans le passé, un départ pour boucler l’arrivée de nouveaux joueurs"

Contenu sponsorisé

En continu