Jimmy Briand et Anthony Modeste avaient été approchés par la Martinique

Jimmy Briand et Anthony Modeste avaient été approchés par la Martinique

Le - Sélections - Par

Tandis que la Gold Cup vient de commencer, avec une défaite 4 à 0 de la Martinique contre le Canada, avant des matches contre le Mexique et Cuba, le manager de cette sélection particulière, Frédéric Piquionne, est passé sur RMC.

Ancien attaquant de Rennes, Lyon, Monaco et Saint-Étienne, Piquionne a été international A avec la France avant de jouer avec sa "deuxième sélection". Une sélection qu'il gère désormais et pour laquelle il a du mal à trouver des joueurs, car certains ne peuvent/veulent pas et/ou que les clubs bloquent et/ou qu'il y a des soucis d’assurances en cas de blessure, vu que la Martinique (territoire français d'Outre-Mer) n'est, logiquement, pas officiellement reconnue comme une sélection.

Parmi les joueurs contactés mais qui n'ont pas voulu/pu jouer avec la Martinique, Piquionne a révélé deux noms d'attaquants qui nous intéressent : Anthony Modeste (31 ans), l'ex attaquant girondin et international Espoirs français, jouant désormais à Cologne (Allemagne) ; mais aussi... Jimmy Briand (33 ans), l'actuel avant-centre du FCGB, qui compte 5 sélections en A avec les Bleus.

Lors de la précédente édition de la Gold Cup, en 2017, l'ex gardien de nos Girondins, Kévin Olimpa (international Espoirs français), avait été de la partie, alors qu'un autre ancien de Bordeaux, Julien Faubert (international A français), avait aussi joué pour la Martinique. En revanche, bien que Martiniquais d'origine, Nicolas Maurice-Belay (qui avait été international français en Espoirs) n'a lui jamais joué pour cette sélection.

Dans l’équipe martiniquaise actuellement à la Gold Cup, les deux têtes d'affiche sont surtout Kévin Fortuné (29 ans), attaquant de Troyes, et Joris Marveaux (36 ans), milieu défensif du Gazélec d'Ajaccio.

Jimmy Briand et Anthony Modeste avaient été approchés par la Martinique

Contenu sponsorisé

En continu