Haj Hassen : "Ce n'est pas la facilité mais c'est ce que je voulais"

Haj Hassen : "Ce n'est pas la facilité mais c'est ce que je voulais"

Le - National 2- Par

Il n'a encore que 19 ans et n'est donc pas en retard pour percer en pro... mais par rapport au bruit qu'avait fait son arrivée au FCGB, en janvier 2014 (protocole d'accord) puis durant l'été de cette même année, l'attaquant espoir tunisien Hazem Haj Hassen génère encore une certaine attente. Blessé à ses débuts, avec les U19, parlant mal la langue française à la base et devant, encore aujourd'hui, s'imposer en CFA, celui qui était aussi pisté par Paris et Monaco fait un point sur sa situation pour le site du journal Sud Ouest.

"L’Étoile Sportive du Sahel me proposait un contrat pro. Mais j'ai fait le choix de bien progresser et de préférer venir jouer ici, même en CFA, pour réussir après encore mieux. Ce n'est pas la facilité mais c'est ce que je voulais. (...) L'an dernier, l'adaptation, la langue, les blessures... c'était un peu dur. J'ai beaucoup été aidé par Cédric Yambéré, je veux le remercier. Mais je trouve que j'ai beaucoup progressé."

Avant de recevoir Cholet ce samedi (19h) au stade Sainte Germaine du Bouscat, la réserve des Girondins, dernière de sa poule suite aux 8 premières journées (4 nuls, 4 défaites), doit relever la tête pour se maintenir. Et Haj Hassen, touché dans son orgueil par ces résultats, le sait très bien : "On ne mérite pas cette place. On a le potentiel pour être plus haut, derniers, ça me fait mal".

En continu