H. Bugnet : "J'aimerais Bordeaux européen, mais il faut un autre visage"

H. Bugnet : "J'aimerais Bordeaux européen, mais il faut un autre visage"

Le - Anciens - Par

Formé à Bordeaux et ayant débuté aux Girondins, l'ancien attaquant Hervé Bugnet donne son avis, dans 'Top Girondins', sur ARL, à propos du FCGB actuel, qui va jouer contre Dijon ce soir (J25 de L1), un club où Bugnet a évolué durant sa carrière :

"Ça va mieux depuis 3-4 matches pour Bordeaux et ça aurait pu être encore un poil mieux si on avait remporté notre match à Brest, où on menait 1-0, à onze contre dix... Mais bon, on n’a pas été capables de conserver ce résultat. C’est dommageable, d’autant plus que le Captain Costil n’était pas très content de la prestation bordelaise. Mais au-delà de ce fait, les Bordelais n’ont pas perdu, alors on va essayer de tirer le positif, surtout vu les résultats à l'extérieur. Maintenant, voilà, il faut confirmer avec cette venue de Dijon. Par rapport à une place européenne éventuelle, dont vous parlez, je ne vais pas dire que j’y crois, ou pas. Mon cœur est bordelais et j’aimerais qu’ils soient européens en fin de saison, mais malheureusement il va falloir que sur le terrain ils montrent un autre visage et un peu plus de détermination.

(...) Est-ce que le 1-6 pris par Dijon contre Paris, en Coupe de France, peut changer l'vant-match ? Quand on tend une joue, on n'a pas forcément envie de tendre l'autre. Là, l'équipe de Dijon est un peu piquée à vif, mais c'était l'ogre parisien et ses stars, pas Lanton ou Audenge - avec tout le respect que j'ai pour mon ancien club (sourire) -, donc il ne fallait pas s'attendre à ce que Dijon les écrase. Le résultat ne m'a donc pas trop surpris. Maintenant, Dijon va venir à Bordeaux avec des intentions, ça c'est une certitude. (...) Quand on se déplace à Bordeaux, Paris, Marseille ou Lyon, je pense qu'il n'y a même pas besoin de causerie d'avant-match, car rien qu'en couchant le nom de l'équipe adverse la motivation est là d'elle-même chez les joueurs, pas besoin de grand discours du coach. Dijon viendra avec des ambitions et un match nul sera, je pense, comme une victoire pour eux. Ils ont aussi besoin de points, mais ce sera à nous, Bordelais, de gagner, avec ou sans la manière. Ce serait mieux avec, mais seul le résultat compte. Je préfère, à choisir, être moins beau et avoir trois points à la fin. Un pronostic ? Bordeaux ne met pas des cartons, donc je vais dire 1-0, ça suffira."

Retranscriptions faites par nos soins

H. Bugnet : "J'aimerais Bordeaux européen, mais il faut un autre visage"

Contenu sponsorisé

En continu