Gillot fataliste sur Cavenaghi, Sané et Plasil

Gillot fataliste sur Cavenaghi, Sané et Plasil

Le - Club - Par

Recueillis par Laurent Brun pour le site de So Foot, les déclarations de Francis Gillot sur le départ de Jaroslav Plasil, le manque de moyens des Girondins et la volonté de Fernando Cavenaghi de revenir en Gironde ne rassurent pas beaucoup quant à l'emprise du technicien bordelais sur le sportif :

« Pour Jaro, on savait que c’était en pourparlers depuis quelque temps. Mais on n’a perdu qu’un joueur, alors que je pensais qu’on allait en perdre plus, avec Lamine Sané, c’était presque prévu (sic), puisqu’il voulait partir depuis un moment… Ça s’est fait un peu tardivement, ce qui a fait qu’il était compliqué de prendre quelqu’un qui soit au-dessus de ce qu’on a à Bordeaux. » 

« J’ai préféré ne prendre personne, parce que sinon, il fallait mettre quatre ou cinq millions d’euros ; mais on ne les a pas. On a un effectif de 26 joueurs et on va faire jouer les jeunes un peu plus. » 

« Il y en a beaucoup qui font des appels du pied… Ça fait déjà pas mal, depuis trois ans que je suis ici. Je sais qu’à Bordeaux, ils aiment bien revenir ! On en prend note… »

So Foot

Gillot fataliste sur Cavenaghi, Sané et Plasil

En continu