Gillot "moins pire" que Tigana

Gillot "moins pire" que Tigana

Le - Stats - Par

Si la 7ème place finale obtenue par Bordeaux dans cette Ligue 1 2012/2013 permet d'entrer dans les clous de ce qui avait été budgétise en début de saison, il s'agit tout de même du moins bon classement des Girondins (à égalité avec la saison 2010/2011 sous Jean Tigana + un intérim d'Eric Bedouet pour les 4 derniers matches) de ces 8 dernières saisons et une triste 15ème place en 2004/2005.

Avec 55 points contre 51 en 2011 et - surtout - un bon parcours en Europa League (1/8ème de finale) et (au moins) une finale de Coupe de France, le bilan de Francis Gillot est tout de même meilleur. D'autant plus que l'effectif est bien différent par rapport à celui dont disposait "Jeannot" (Fernando, Wendel ou Diarra étaient encore là dans le groupe).

Cependant, avec seulement 22 buts inscrits en 19 matches de L1 à domicile, Bordeaux égale son record de stérilité offensive sur sa pelouse. Sur ce point, Gillot ne fait pas mieux que Tigana en 2010/2011 et que le Bordeaux d'Elie Baup en 2001/2002.

De plus, avec seulement 8 victoires sur sa pelouse (pour 8 nuls et 3 défaites), les Girondins de Bordeaux version 2012/2013 prennent place sur le podium historique des saisons avec le plus petit nombre de succès à la maison, et ce a égalité avec les saisons de vaches maigres : 1946-47, 1955-56, 1962,63,1977-78,1978-79, 2010-11. Le record de 1959/1960 et 2004/2005 avec seulement 5 succès à Lescure reste heureusement bien loin.

LFP & Scapulaire.com

Gillot "moins pire" que Tigana

Contenu sponsorisé

En continu