Gérard Lopez : "Tant qu’il n’y a pas d’accord, il y a ce risque du dépôt de bilan"

Gérard Lopez : "Tant qu’il n’y a pas d’accord, il y a ce risque du dépôt de bilan"

Le - Interview- Par Julien

Invité de l'émission Rothen s'enflamme (RMC), Gérard Lopez a confirmé qu'il investirait de sa fortune pour renflouer la situation des Girondins.

La somme de 10M€ est confirmée. Restent toujours 22M€ à trouver et qui restent misés sur la vente de joueurs. La recherche d'accords et de garanties avec King Street et Fortress restent à l'ordre du jour :

"On dit qu’il y a des conversations qui sont positives mais il n’y a pas encore d’accord. S’il y avait un accord, je serais en train de dire que l’on est plus ou moins sûr que cela va bien se passer. Est-ce que les Girondins de Bordeaux aujourd'hui sont en Ligue 2 ? Factuellement, la réponse est non. On est obligé d’en parler avec les salariés car c’est une vraie entreprise et tant qu’il n’y a pas d’accord avec les autres parties, il y a un risque. On ne va pas dire qu’il n’y en a pas. Tant qu’il n’y a pas d’accord, le risque existe."

"Mais est-ce que les Girondins de Bordeaux y croient ? Clairement oui. On ne passe pas par ces moments-là si on n'y croit pas dur comme fer. Il faut qu'on bosse pour y être. Moi qui y bosse tous les jours, je vous dit que j'y serai à 100%."

En continu