Geraldo Wendel : "Dès que tu joues à Bordeaux, tu es bordelais à vie"

Geraldo Wendel : "Dès que tu joues à Bordeaux, tu es bordelais à vie"

Le - Interview- Par Julien

Invité de GirondinsideTV, Geraldo Wendel a clamé son amour et sa souffrance actuelle pour les Girondins de Bordeaux qu'il suit à chaque match :

"Je suis triste car on est dernier du Championnat. Je suis le classement. J'ai regardé le calendrier des 10 prochains matches et ce ne sera pas facile. On va au Parc, on va à Lille. Ce ne sera pas facile. J’espère que tout le monde et les supporters seront avec le club sinon ce sera la Ligue 2... Je n’ai jamais vu une telle situation pour Bordeaux. Je suis loin de tout ça mais quand on voit que Bordeaux prend 3,4,5 buts selon les matches… Il faut jouer, répondre présent. J’espère que le nouvel entraîneur pourra amener sa fraîcheur et son état d’esprit."

Amoureux du club, Wendel explique que de nombreux anciens n'oublient pas les Girondins :

"Dès que tu joues à Bordeaux, tu es bordelais à vie. On peut vérifier ça avec Fernando, Henrique, Caveneghi. Ce n’est pas possible de ne pas suivre Bordeaux dès que tu y as fait un match ! Je le constate avec Paulo Miranda que je croise de temps en temps. Les cinq saisons à Bordeaux c’était vraiment du rêve. Même la dernière qui était un peu compliquée. Personnellement, à chaque match, je demande le score à mon fils. Je suis l’actualité sur un site de résultats. Le match à Lens, j’étais chez ma grand mère. J’ai suivi ça et à la fin je constatais qu’on n’était même pas parvenu à faire match nul… Je ne sais pas si c’est le changement de propriétaire qui explique ça. Dès que JLT est parti du club, les choses ont commencé à ne pas aller. Quelque chose s’est coupé je trouve."

Retranscription faite par nos soins

En continu