F. Grenet : "On sait bien que c’est une saison de transition pour les Girondins"

F. Grenet : "On sait bien que c’est une saison de transition pour les Girondins"

Le - Interview- Par

Dans Top Marine & Blanc (ARL), François Grenet a donné son analyse complète sur le groupe des Girondins.

Positionné en bas de classement après 13 journées de L1, l'effectif bordelais a affiché de la réaction et une montée en puissance de certaines de ses recrues. En attendant que tout cela se confirme sur le plan comptable :

"Il y a une progression, une montée en puissance. Le problème, c’est que l’on sent cette progression qui est régulière et constante, mais que malheureusement, ça ne se matérialise pas concrètement au niveau des points engrangés et du classement général. Il faut garder le positif, notamment sur le dernier match que l’on peut qualifier de défaite encourageante, même si je n’apprécie pas cette expression, face à une très belle équipe qui est largement au-dessus dans notre championnat."

"On voit au moins que ce groupe sait réagir. Ça veut dire qu’il y a un état d’esprit positif, qu’il a une bonne mentalité et c’est quelque chose de très positif. Il y a quelques mois, il n’y en aurait pas eu, très clairement. Après, qui dit réaction, dit être mené au score et si on regarde les statistiques, on s’aperçoit que l’on prend trop de buts. Ce qui me dérange au-delà de ça, c’est que je pense qu’il y en a que l’on encaisse et qui sont largement évitables. Après, le jeu est fait d’erreurs. On peut tomber sur un adversaire comme Paris qui joue très bien les coups."

"Le gros aspect positif, c’est que ce groupe-là, avec ce qu’il a traversé et connu de négatif ces derniers mois, se devait, quels que soient les recrues, d’être régénéré. C’est actuellement le cas et ça se ressent. Ce sont des garçons qui sont arrivés sans être imprégnés de toute cette atmosphère négative. Ne serait-ce que ça, c’est positif. Si on les prend individuellement, sans stigmatiser, dans l’ensemble, ça fait du bien. En regardant plus loin, même si l’urgence est de prendre des points, il faut pouvoir au moins s’assurer un maintien. On sait très bien que c’est une saison de transition. Il y a beaucoup de prêts avec option d’achat. Je ne sais pas ce que ça donnera à l’issue de la saison. Je ne suis pas dans la tête des joueurs présents. En tous cas, force est de constater chacun dans leur registre, avec leurs qualités et leurs défauts comme tous les joueurs, à mon sens, ont apporté leur pierre à l’édifice. Il faut continuer de bosser tant individuellement que collectivement. Comme je le disais, c’est bien au niveau de l’état d’esprit mais il y aussi des carences auxquelles il faut vite remédier, pour être moins dans la réaction, prendre moins de but, et continuer d’optimiser la qualité et la prise de confiance et conscience qu’ils peuvent bien faire aussi. Vladimir Petkovic a un comportement adéquat dans la situation actuelle. Il y a beaucoup de positif, de sérénité. Tout ça est bien, mais on aimerait tous que ça soit davantage palpable et matérialisé au niveau des points pris."

Retranscription faite par nos soins

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu