Franck Sauzée : "Les Bordelais, c'est de l'hara-kiri"

Franck Sauzée : "Les Bordelais, c'est de l'hara-kiri"

Le - Médias - Par

Questionné par Le Phocéen, l'ancien milieu de terrain marseillais, Franck Sauzée, avoue avoir du mal, au niveau du "contrôle émotionnel", à commenter - pour Canal + - le club Ciel et Blanc. On s'en est (encore) bien rendu compte avec son explosion de joie assez démesurée sur le but du 2-1 de Morgan Sanson, ce weekend, lors d'OM - Girondins de Bordeaux (17ème journée de la saison 2019-20 de Ligue 1).

"Franchement je suis ravi de ça (qu'on ait remarqué sa joie, ndlr). Je n'ai pas réécouté, sincèrement, mais j'ai tellement vécu les choses sur le moment... Je fais un métier et j'ai la chance d'être vraiment témoin de ce qui va se passer. Ce n'est pas comme s'il y avait une forme de préméditation, même si sur le coup, les Bordelais ; je l'ai dit ; c'est de l'hara-kiri. Mais derrière, c'est beau parce que, derrière ce but de Morgan Sanson, il n'y a pas que le but. C'est le geste juste, la bonne prise de balle, le petit extérieur du pied droit, une frappe limpide, splendide et cette spontanéité, moi je la traduis quand je la vois. Il faut que ça sorte ! Je me laisse aller. J'ai aussi été scotché par le but d'Adli, qui est un super but, mais là on sentait que ça venait, l'OM avait un tel impact sur le match avec un pressing. Sanson met un but sompteux, moi je ne peux que m'émerveiller devant ce genre de choses. Par contre, je ne savais pas que c'était devenu viral...

(...) Vous savez, moi, quand je commente l'OM, c'est toujours délicat pour moi parce que je suis vraiment amoureux de ce club-là et pourtant je me dois, déonthologiquement parlant, d'être le plus juste possible. (...) Commenter au Vélodrome, j'ai toujours un pincement au cœur ; même si je dis quand ils sont pas bons et heureusement. Après, quand je vois ce public... Aujourd'hui, un match au Vélodrome c'est phénoménal !"

Franck Sauzée : "Les Bordelais, c'est de l'hara-kiri"

Contenu sponsorisé

En continu