Florian Brunet : "Logiquement un club comme nous devrait avoir un repreneur"

Florian Brunet : "Logiquement un club comme nous devrait avoir un repreneur"

Le - Interview - Par

Lors de l'émission de GirondinsideTV, Florian Brunet s'est exprimé sur les issues possibles après un nouveau passage devant la DCNG.

"À partir du moment où il y a un repreneur, il y a une procédure de sauvegarde. Le problème est plutôt : repreneur ou pas et sur l’épongement du passif. Le redressement peut être une manière, le dépôt de bilan en est une autre. De toute façon, il n’y a pas de redressement s’il n’y a pas de repreneurs. Il peut y avoir un dépôt de bilan avec un repreneur mais il faudrait quand même aller assez vite. S’il y a un repreneur, logiquement les instances devraient être assez clémentes et dans les statuts de la FFF, un redressement avec un repreneur n'entraîne plus obligatoirement une relégation comme cela nous était arrivé en 1991."

"Un dépôt de bilan, c’est épongement de tout, l’entreprise ferme. La question qui se pose surtout est comment va être nettoyé le passif ? Ce sont des techniques économiques spécifiques avec des différences que je ne peux pas complètement expliquer. Mais un dépôt de bilan signifie National 3, au niveau de la réserve, perte du statut professionnel. C’est un scénario à ne pas complètement exclure mais logiquement un club comme nous devrait avoir un repreneur. Toutefois, il faudrait que cela arrive assez vite."

Retranscription faite par nos soins

Girondinside TV

Florian Brunet : "Logiquement un club comme nous devrait avoir un repreneur"

Contenu sponsorisé

En continu