Diawara : "Au départ, je pensais que Deschamps c'était Le Tallec"

Diawara : "Au départ, je pensais que Deschamps c'était Le Tallec"

Le - Anciens - Par

A nouveau durant son témoignage au "Vestiaire" (SFR Sport), l'ex défenseuf central bordelais, Souleymane Diawara, a (une fois de plus) rapporté l'anecdote de son premier contact avec Didier Deschamps, alors entraîneur de l'Olympique de Marseille, qui l'a finalement débauché des Girondins, à l'été 2009, dans la foulée du titre de champion de France des Marine et Blanc... ce qui lui vaut, encore aujourd'hui, une très mauvaise image auprès du public girondin.

"Au départ, il y a Didier Deschamps qui m'a appellé pour me dire 'Je te veux à Marseille'. Je dis : 'Qu’est-ce que tu me racontes ?!' et je raccroche. Il me rappelle une deuxième fois, je dis 'Vas-y Toons - le surnom d'Anthony Le Tallec* -, arrête de me casser les couilles, tu crois que je t'ai pas reconnu !?'... Parce qu'en fait je lui avais déjà fait cette blague quand lui cherchait un club. Je m'étais fait passer pour un dirigeant de Saint-Étienne, et lui était à fond dans le projet. J'avais éclaté de rire et il m'avait insulté. Donc je pensais qu'il voulait se venger et que Deschamps c'était Le Tallec. Je savais pas (rires). Mais après, mon agent Karim Aklil m'appelle et me demande ce que je fais et si je suis con car il y a Deschamps qui veut me parler et qui fait que m'appeler. Je lui dis 'Merde, je croyais que c'était Le Tallec moi...' ! Quand Deschamps m'a rappelé, j'ai vite décroché : 'Pardon ! Pardon coach, j'croyais que c'était une blague.'... Heureusement qu'il a compris et qu'il l'a bien pris."

*Ancien coéquipier de "Souley" au Havre, désormais attaquant d'Atromitos, en Grèce.

Diawara : "Au départ, je pensais que Deschamps c'était Le Tallec"

Contenu sponsorisé

En continu