Denilson : "Darcheville, il est tout petit, mais c’est un mur le mec"

Denilson : "Darcheville, il est tout petit, mais c’est un mur le mec"

Le - Anciens - Par

Après son portrait, publié hier par Le Monde, le site du journal Sud Ouest nous relaye d'autres propos de Denilson, se souvenant, pour So Foot, de son année en France. Le milieu offensif, champion du monde brésilien de 2002, resté pendant une seule saison à Bordeaux, avait été marqué par...


"Le football français était très dur. Quand je suis arrivé, je me suis dit : 'Mais il sont fous ces mecs !'. A l’entraînement, on ne travaillait que la force physique. On faisait des sprints en montée et puis des exercices dans le genre. Des trucs de malade. Moi, physiquement, je ne pouvais pas rivaliser avec tous les autres joueurs. Par exemple, Darcheville. Il est tout petit, mais c’est un mur le mec. Jamais je n’ai eu l’idée d’aller me frotter à lui. Trop dangereux. Moi, je n’avais que ma technique à opposer."


Denilson : "Darcheville, il est tout petit, mais c’est un mur le mec"

Contenu sponsorisé

En continu