Dauba : "Si Lyon décide de marquer six buts, elles vont marquer six buts. Et si elles en veulent dix, elles en marqueront dix…"

Dauba : "Si Lyon décide de marquer six buts, elles vont marquer six buts. Et si elles en veulent dix, elles en marqueront dix…"

Le - Interview - Par

Toujours lors de son entretien à GOLD FM, Jérôme Dauba a parlé de ce qui attendait la section féminine des Girondins de Bordeaux tout à l'heure, pour le compte de la 4ème journée de D1F : un déplacement à Lyon, équipe multiple championne de France, et même championne d'Europe. Autant dire que ce n'est pas sur ce match qu'un résultat est attendu, même si des challenges existent quand même pour le promu bordelais selon son nouvel entraîneur...

« On va à Lyon un peu plus sereinement, avec 4 points en 3 matches. On sait que, quoiqu’il se passe, Albi et Metz ne reviendront pas sur nous à l’issue de la journée. On va donc aller à Lyon pour apprendre, en se confrontant à ce qui se fait de mieux en France et à la meilleure équipe européenne. On va s’en servir pour mieux bosser. On va jouer avec un plan de jeu bien défini. On a déjà commencé à travailler sur l’analyse vidéo, et on a vu certains points sur lesquels on peut tenter des coups. Après, vu l’écart, on ne va peut-être pas faire des miracles, mais on va surtout tenter de repousser l’échéance le plus tard possible et essayer de leur mettre un peu le doute, notamment en jouant quand nous on aura le ballon. Toutefois, quand on voit leurs premiers matches de la saison, où elles en mettent 9 à Soyaux, qui est déjà une bonne équipe de D1, puis que Saint-Étienne, qui nous a battus 7 à 0, en prend 4, il y a une crainte. Si Lyon décide de marquer six buts, elles vont marquer six buts. Et si elles en veulent dix, elles en marqueront dix… La chance que l’on aura, peut-être, c’est que jeudi elles jouent en Ligue des Champions, donc on aura le droit soit à l’effectif reconduit, avec une part de fatigue chez les joueuses, soit à du turnover, avec des jeunes qui vont vouloir prouver… Dans tous les cas, on sait que ça peut être terrible pour nous, on s’y prépare aussi, mentalement, et on va quand même essayer de se fixer des objectifs, dans le jeu, pour tenter de s’en sortir le mieux possible. On ira déjà à Lyon avec une bonne dynamique, sans la pression de ne pas avoir obtenu notre première victoire. Donc on y va positivement, pour apprendre, et on va essayer de leur mettre le doute. On a des joueuses qui sont capables du pire comme du meilleur, on l’a vu sur ces dernières semaines… La motivation, on l’a car face à Lyon on n’a pas besoin d’en rajouter. Maintenant, il faut vraiment se focaliser sur le jeu. »

Dauba : "Si Lyon décide de marquer six buts, elles vont marquer six buts. Et si elles en veulent dix, elles en marqueront dix…"

En continu