Daniel Riolo : "On est obligé de saluer les Ultramarines, mais pour le reste... le stade est vide !"

Daniel Riolo : "On est obligé de saluer les Ultramarines, mais pour le reste... le stade est vide !"

Le - Médias - Par

Désormais charmé par le Bordeaux du moment, Daniel Riolo, dans son commentaire d'après FCGB/Lorient (2/1 en 1/8ème de finale de Coupe de France), a tenu à souligner, et à déplorer, le fait que l'affluence ait (encore) été très faible au "Matmut Atlantique" / stade René Gallice. 


"Collectivement, c'est vraiment en place Bordeaux ! Ça doit être une des meilleures équipes en 2017, avec Paris et Monaco, au niveau des points. A part leurs défaites contre Paris, Bordeaux c'est tout bon, et Gourvennec maîtrise de main de maitre cet effectif. Quand il sort un mec puis le remet il est bon, on le voit avec Ounas et Ménez qui étaient titulaires ce soir après avoir été décisifs en entrant samedi... Je trouve que tout va bien à Bordeaux, mais il y a un seul problème : c'est que le stade est vide ! A Bordeaux, il y a les Ultramarines, on est obligé de les saluer, ça c'est sûr ; mais pour le reste... Je crois que le foot n'intéresse plus personne à Bordeaux. Aujourd'hui, c'est le rugby qui fait beaucoup plus de monde que le foot à Bordeaux. C'est dommage, car là ce n'est plus une année noire qui pouvait faire fuir les gens...

(...) Mais le vrai problème, et la vérité est là, c'est que Bordeaux n'est pas une ville de foot. C'est tout. Ce n'est ni Marseille, ni Saint-Étienne, ni même Lyon ou Paris, qui est une très grande ville un peu hors-normes et peut donc remplir un stade assez petit par rapport à ça... Alors qu'à Bordeaux, il y a d'autres choses à faire, ce qui fait que les gens ne s’intéressent pas trop à ça, et après tout c'est leur droit, chaque ville est comme elle est. Sans parler de la guerre 'Qui a plus de monde entre le foot et le rugby ?', le fait est qu'un nouveau stade a été construit et qu'il n'est jamais plein, que Chaban-Delmas l'était rarement, même les années de titre, ou alors en fin de saison. C'est comme ça, il y a des réalités dans notre pays au niveau du foot. Alors arrêtons donc de venir chialer en disant 'Mais si, chez nous on adore le foot !', regardons la vérité en face..."


Daniel Riolo : "On est obligé de saluer les Ultramarines, mais pour le reste... le stade est vide !"

Contenu sponsorisé

En continu