D. Riolo : "Les associations de supporters ont peut-être trop fait confiance à Gérard Lopez"

D. Riolo : "Les associations de supporters ont peut-être trop fait confiance à Gérard Lopez"

Le - Médias- Par

Sur le plateau de l'After Foot (RMC), Daniel Riolo a soulevé ses dossiers concernant les Girondins après leur défaite de la J21 à Rennes (6-0) :

"Le problème c'est que les dossiers s'accumulent : il y a des choix de virer des joueurs qui ont été faits alors que le club en garde d'autres qui sont des pipes intégrales. Il y a un entraîneur que plus aucun joueur ne suit, qui est complètement perdu. On a un entraîneur des gardiens qui n'était pas capable de faire une frappe parce qu'il était souffrant et qu'on a gardé pendant 6 mois. Donc Costil s'est entraîné avec une pipe pendant 6 mois. Le préparateur physique qu'a fait venir Admar Lopes est qui ne semble pas vraiment en être un, c'est pareil. Les joueurs se demandent comment ils peuvent travailler."

"Comme autres dossiers, il y a la gestion de Lopez avec ce qu'il essaie de faire avec certains médias, avec les supporters. Des associations (de supporters) qui se sont pour l'instant totalement rangées derrière lui en disant qu'elles continuaient de croire en lui et qui s'enferment en disant - et on peut les comprendre - qu'aujourd'hui il n'y a personne d'autres donc on est obligé de se serrer les coudes. Mais peut-être qu'au départ ils ont fait beaucoup trop confiance sur ce dossier et qu'ils n'auraient pas dû se mouiller autant parce que je ne vois pas de solution pour Gérard Lopez. Il n'a pas l'argent pour recruter et si sa solution c'est de faire venir trois joueurs de Boavista qui ne sont pas payés - parce qu'on a vu que Mouscron avait aussi des problèmes de ce style. Alors dans le paquet tu en as un de bon (Elis). On est dans le football circus, c'est fantastique mais Il y a des interrogations."

"À l'époque, les supporters ont fait bloc pour que le dossier Quillot ne passe pas. On le connait ce dossier, il était bien plus solide financièrement. Ils ont fait ce choix de personne, etc. C'est leur choix. Aujourd'hui, c'est un dossier sans argent, sans joueur et bientôt sans entraîneur."

Retranscriptions faites par nos soins

En continu