Courbis : "Sagnol et Makélélé ont tout pour devenir de bons entraîneurs"

Courbis : "Sagnol et Makélélé ont tout pour devenir de bons entraîneurs"

Le - Anciens- Par

En plus de WillySagnol, le Journal du Dimanche a publié ces derniers jours une interview du truculent Rolland Courbis, ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux, de Marseille ou encore d'Ajaccio, aujourd'hui en poste à Montpellier. Celui qui est aussi devenu un consultant médiatique confirmé répond notamment, en tant que coach très expérimenté (28 ans de métier et 456 matches de Ligue 1 dirigés), à plusieurs questions sur l'arrivée de nouveaux entraîneurs ayant été de grands joueurs... dont Sagnol et Claude Makélélé (nommé à Bastia).

" C'est un concours de circonstances. Le plus intéressant sera de voir lesquels seront encore en poste à la fin de la saison. Et qui aura atteint les objectifs fixés par son club. (...) Que Sagnol et Makélélé aient joué la finale de la Coupe du monde, bravo, mais je m'en fous. Ce qui aurait été intéressant, pour le coup, c'est qu'ils soient en finale en tant que sélectionneurs. Une expérience de grand joueur est un atout parce qu'elle donne la chance de côtoyer de bons entraîneurs. Mais tu as beau avoir observé les meilleurs, quand c'est ton tour de t'asseoir sur le banc, tu es un débutant.

(...) Avoir déjà été sélectionneur des Espoirs et adjoint au PSG ça augmente leurs chances de réussir. Mais entraîneur et sélectionneur sont deux métiers différents. Et il y a deux métiers encore plus différents, c'est numéro un et numéro deux. Cela dit, ils ont tout pour devenir de bons entraîneurs. Je souhaite qu'on ait de l'indulgence pour eux. Comme avec un joueur de vingt ans.

(...) Je ne pense pas que les nouveaux entraîneurs vont amener une révolution dans le jeu. Mais il faut profiter de l'élan de la Coupe du Monde pour se poser les bonnes questions, comme l'a fait Willy Sagnol lorsqu'il était à la DTN. Il faut essayer d'être un peu moins frileux. Penser à construire des victoires plutôt qu'à détruire le jeu de l'adversaire. Tout en souhaitant que l'arbitrage français s'inspire aussi de celui du Mondial, en laissant vivre le jeu. "

Girondins33 recrute !

Passioné des Girondins et habité d'une âme de rédacteur ?

Rejoignez-nous !

En continu