Castillon : "Quand les résultats et l’ambiance sont là, c’est un truc de barjot de regarder le Virage"

Castillon : "Quand les résultats et l’ambiance sont là, c’est un truc de barjot de regarder le Virage"

Le - Ultramarines - Par

Dans un article pour le site d'Eurosport, les deux porteurs du projet 'Supps Par Terre', Christophe-Cécil Garnier et Frédéric Scarbonchi, se penchent sur le rôle de 'capo'. Le capo, c'est celui qui, dans une tribune populaire avec un ou bien plusieurs groupes de supporters (généralement ultras), lance les chants, donnant le tempo en ce qui concerne l'ambiance.

Pierre, dit 'Castillon' (ou 'Casti'), est l'un des capos du Virage Sud et des Ultramarines, depuis 5 ans. Il fait justement partie des personnes interrogées et témoigne quant à son rôle, lui qui est le plus souvent dos au jeu, micro en main, face à la foule, pour la motiver à donner de la voix, que l'équipe gagner ou perde.

Extraits :

"Chaque personne que tu vas interroger te répondra différemment, ça dépend des sensibilités. Moi, si je suis là, c’est avant tout pour le club et le ballon. À la base, on vient quand même au stade pour ça. Si un jour, ce que je ne souhaite pas, pour une raison ou pour une autre, le groupe s’arrête, je continuerai d’aller au stade. On y allait déjà avant de rejoindre les Ultras. Mais mon rôle premier, c’est de supporter le club. (...) On l’a ou on ne l’a pas, ce délire-là (de passer le match en tournant le dos au terrain, NDLR). Mais actuellement, vu le spectacle proposé à Bordeaux, ce n’est pas très grave de louper le match. Et puis, quand les résultats sont là, que l’ambiance est au rendez-vous, c’est un truc de barjot de regarder le Virage. Ça te prend aux tripes. Et c’est difficile de l’expliquer aux gens… (...) Et quand l’équipe est dans le dur, ou, au contraire, en train de pousser pour marquer, il faut des chants forts. C’est ça aussi, être un bon capo : lancer le bon chant au bon moment. (...) Un meneur qui va rester là à regarder le match je ne vois pas l’intérêt. Mais, pareillement, un gars qui ne va regarder que sa tribune, je me demande comment il fait pour savoir quel chant lancer. L’important, c’est de montrer l’exemple, toujours y croire, et ne rien lâcher."

Castillon : "Quand les résultats et l’ambiance sont là, c’est un truc de barjot de regarder le Virage"

Contenu sponsorisé

En continu