Carrasso pense aux salariés du club

Carrasso pense aux salariés du club

Le - Interview - Par

Interrogé en conférence de presse sur la situation économique du club, qui a budgetisé une 7ème place pour la fin de saison et doit stopper son déficit, Cédric Carrasso a confié avoir une pensée pour l'ensemble des salariés du FC Girondins de Bordeaux, dont les emplois sont directement concernés par les performances de l'équipe sur le terrain :
 
 
"Au niveau financier pour le club on a toujours envie de les aider car les premiers inquiétés ce ne sont pas les joueurs en général. On a beaucoup de salariés ici, de « travailleurs de l’ombre », et c’est clair que moi, personnellement, ça me ferait chier que des gens reçoivent des lettres de licenciement parce qu’on termine à la 15ème place et qu’on n’a pas été assez bon. Je ne veux pas être responsable de ça. 
Tous les joueurs ne comprennent pas cela, mais il faut y réfléchir. Ce sont des gens qui ont des familles donc on a envie de bien finir pour eux. Aujourd’hui nous ne sommes pas dans la pire situation possible à jouer pour éviter la relégation, mais on va apporter ce qu’on peut pour que le club continue à vivre e tà garder son rythme malgré la crise."

Carrasso pense aux salariés du club

Contenu sponsorisé

En continu