Bruno Fievet : "Ce serait la mort de ce club !"

Bruno Fievet : "Ce serait la mort de ce club !"

Le - Interview - Par

Bruno Fievet a évoqué les conséquences d'une descente pour le club au cours de l'émission de GirondinsideTV. 

"Ce serait la mort du club. Une petite mort peut-être mais une mort quand même. Le seul aspect positif est que bon nombre des joueurs doivent avoir des clauses au cas où le club descendrait en Ligue 2 qui les libérerait, ce qui allègerait la masse salariale. Cela dit, le Matmut Atlantique qui est déjà presque trop grand en Ligue 1, serait une charge insurmontable en Ligue 2 et c’est bien ce qui fait peur au maire Pierre Hurmic. "

"Les droits télés, en fonction de combien on va terminer entre la 13e et la 18e place, sont entre 20 et 25 millions. Bordeaux avait dû budgéter quelque chose entre 55 et 60 millions. En Ligue 2, ce n’est guère plus que 4-5 millions. Et puis vous ne pouvez pas avoir des abonnements avec des partenaires en tribunes d’honneur avec les mêmes tarifs qu’actuellement. Le château de cartes va s’effondrer si on devait aller en Ligue 2 !"

"Il faut que ce club se sauve, qu’il fasse une vraie autocritique et pas ce que j’ai entendu ces dernières 24 heures et puis que l’on essaie de repartir sur des bases correctes. Bases correctes qui veut dire sans la présence de Frédéric Longuépée à la présidence du club et j’assume mes propos !"

Retranscription faite par nos soins

Girondinside TV

Bruno Fievet : "Ce serait la mort de ce club !"

Contenu sponsorisé

En continu