Brisbois et Manardo se souviennent des "bouchers" Girard et Rohr

Brisbois et Manardo se souviennent des "bouchers" Girard et Rohr

Le - Anciens- Par Aymeric

En réaction au récit de Daniel Riolo sur le Bordeaux - Eindhoven de 1988, Gilbert Brisbois et François Manardo, les deux autres intervenants de "L'After Foot" d'RMC, se sont aussi souvenus de quelques joueurs "durs", citant deux illustres anciens bordelais : René Girard et Gernot Rohr.

Brisbois: "Je vous ai déjà raconté l'histoire Girard - Djorkaeff ? Premier match de Youri Djorkaeff avec Strasbourg, en D2. il vient de Grenoble et il est tout jeune. Il rentre à la mi-temps d'un match face à Nîmes, emmené par un René Girard en défense centrale car fin de carrière, qui mène 2 à 0. Tout le monde savait que Djorkaeff était la petite vedette et Girard le suivait partout, il n'était plus défenseur central. Il le savatait, sans prendre de carton, jusqu'au poteau de corner opposé ! Au final, ça fait 2-2 et Djorkaeff met un doublé. Le pauvre Girard, il courrait quand même beaucoup moins vite... Mais le plus incroyable, c'était l'arbitre. Que faisait-il à laisser Girard agir ?"

http://koaci.com/photo_art/mini/gernot-rohr-alain-giresse-mali-gabon.jpg

Manardo : "Dans les joueurs plus connus récemment et ayant un pedigree disciplinaire, il y a Cyril Rool (encore un ancien du FCGB NDLR)... Mais Daniel Bravo m'a parlé un jour de Gernot Rohr, un mec délicieux parait-il, qui taclait au niveau de la rotule, vraiment ! Pour que tu repartes cul-de-jatte."

Riolo : "Il suffit de voir son tacle sur Giresse quand il revient à Bordeaux avec le maillot de Marseille après son transfert. Il y avait un 'contrat' sur lui et Rohr le déboite. Il n'avait pas pris de rouge en plus et je ne sais même pas comment. Aujourd'hui, il prend rouge direct et 5 matches de suspension."

En continu