Biaggio : "Je garde de très bons souvenirs de cette ville magnifique"

Biaggio : "Je garde de très bons souvenirs de cette ville magnifique"

Le - Anciens - Par

Après Juan Pablo Francia il y a quelques jours, le site La Grinta.fr a réalisé une interview d'un autre ancien joueur argentin passé par les Girondins de Bordeaux : Claudio Biaggio. Resté peu de temps au FCGB et n'ayant pas vraiment marqué les esprits en France, celui qui est aujourd'hui âgé de 49 ans et s'est reconverti comme entraîneur ; gérant la réserve de San Lorenzo (où il a joué avec succès) ; a cependant gardé "de très bons souvenirs" de Bordeaux.

"(A propos de sa venue en France) Bordeaux était à la recherche d’un attaquant. Des émissaires des Girondins se sont rendus en Argentine pour voir San Lorenzo - Boca Juniors. Un match crucial pour le titre. Ce jour-là j’ai inscrit les deux buts pour mon équipe et nous l’avons emporté 2-0. Cela a suffi pour qu’ils m’embarquent avec eux en Gironde (rire). C’était un rêve pour moi de pouvoir évoluer en Europe, de plus en France qui est un pays adéquat pour jouer au football. Ce fut une énorme opportunité dans un grand club avec une histoire importante. Mais l'adaptation a été plus dure que je ne le pensais. Je n’étais jamais sorti du pays à part pour aller en Uruguay et là je découvrais quelque chose de complètement différent culturellement. J’ai bien essayé d’apprendre le français dès que je suis arrivé et ça a été difficile. Malgré tout je garde de très bons souvenirs de cette ville magnifique. La région aussi est incroyable. C’est le genre d’endroit que tout Sud-Américain souhaite découvrir une fois dans sa vie, donc sur le plan humain et social j’ai énormément appris de moi-même.

Avec mon nouveau rôle d’entraîneur à San Lorenzo, j’essaie de suivre un maximum de championnats pour mieux apprendre. Mais la Ligue 1 est une compétition que j’affectionne tout particulièrement. Bien sûr, j’ai toujours un œil plus attentif aux résultats des Girondins de Bordeaux que j’ai suivis de très près quand Juan Pablo Francia et Fernando Cavenaghi étaient présents. Bon, aujourd’hui, il y a aussi le PSG. Cette équipe est incroyable même s’il faut dire la vérité, pratiquement aucune autre équipe du championnat ne peut la concurrencer. Cela a aussi un bon côté, le Paris Saint-Germain entraînera peut-être une dynamique vraiment positive en France et dans les compétitions européennes."

Biaggio : "Je garde de très bons souvenirs de cette ville magnifique"

Contenu sponsorisé

En continu