Au 30 juin 2019, le foot pro français (L1, L2) afficherait 150M€ de pertes

Au 30 juin 2019, le foot pro français (L1, L2) afficherait 150M€ de pertes

Le - Économie - Par

Selon L’Équipe, qui parlait précédemment d'un déficit de 30M€ prévu par le FC Girondins de Bordeaux à la fin de cette saison 2019-20 (avec une 6ème place budgétisée mais pas de qualif' européenne anticipée), le gendarme financier du football français qu'est la Direction Nationale du Contrôle de Gestion est en train de rédiger ses rapports individuels et collectifs de la saison passée.

Le rapport général "devrait être publié dans quelques semaines", mais le média sportif national révèle déjà que : "au 30 juin 2019, le bilan n'est pas bon, puisque le résultat net comptable des clubs de Ligue 1 et de la Ligue 2 affiche une perte globale d'environ 150 millions d'euros". La L1 aurait perdu environ 120 M€ d'euros la saison dernière, la L2 environ 30 M€. L'Olympique de Marseille, avec un - 91,5 M€ assez piquant, serait le cancre financier du foot pro hexagonal.

Notez bien que ces chiffres concernent la saison précédente (2018-19), et que ceux de la saison en cours ne seront pas révélés de sitôt. Mais ces derniers, qui tomberont certainement en 2021, ne feront sans doute que confirmer, comme depuis des années, que les nouveaux droits télés de la L1 à plus d'1.1 milliard d'euros sur la période 2020-24 (contre 725M€ actuellement) sont attendus avec impatience pour (re)donner enfin de la marge de manœuvre aux clubs.

Pour le FCGB, dernièrement, les droits TV pèsent 68% du budget (63M€).

Au 30 juin 2019, le foot pro français (L1, L2) afficherait 150M€ de pertes

Contenu sponsorisé

En continu