"Le phénomène supporters, c'est beaucoup de fascination générée auprès des gamins"

"Le phénomène supporters, c'est beaucoup de fascination générée auprès des gamins"

Le - Interview - Par

Nous arrivons à la fin de nos différentes retranscriptions concernant la longue et très bonne interview que Florian, un des responsables majeurs des Ultramarines, nous a accordée la semaine dernière dans Girondins Analyse. Ici, notre invité vedette parle, tout simplement, du groupe des Ultramarines Bordeaux 87 et de ses actualités.

http://www.zupimages.net/up/15/24/hsvr.jpg

« Comme le club, les Ultramarines sont ambitieux et on espère capitaliser sur ce qui a été fait durant les derniers mois. Nous avons eu 1 000 adhérents cette saison, on en voudrait encore plus à l’avenir. On vient de louer un nouveau local, près du Nouveau Stade, bien plus spacieux que celui qu’on avait ces dernières années à côté de Lescure. Avec tout ça, on a pour but de fédérer la jeunesse bordelaise - et les un peu mois jeunes aussi - derrière un esprit de football populaire. On rabâche ces mots tout le temps, mais pour nous ils veulent vraiment tout dire ! L’esprit populaire, l’authenticité, l’indépendance. (…) Après, on sait bien que nous, responsables ultras, sommes tous un peu des ours entre guillemets. On ne va pas toujours suffisamment vers les gens, on donne souvent l’impression d’être assez froids, même si Laurent est plus convivial, comme bien d’autres. Mais malgré tout, sans le vouloir, on est parfois un peu trop renfermés sur nous-mêmes. J’espère que le public ne nous en tient pas trop rigueur et qu’il viendra vers nous.

L’engouement d’Adieu Lescure et de la fin de saison avec le nouveau stade, on aimerait le ressentir dans les adhésions, mais aussi dans les abonnements. Car si nous sommes indépendants vis-à-vis du club - et on y tient -, on profite aussi des avantages de gratuité partielle qui sont donnés à toutes les associations et les comités d’entreprises qui prennent un grand nombre d’abonnements. Donc prenez votre carte de membre et abonnez-vous avec nous pour que demain nous ne représentions plus 1 000 adhérents mais bien plus et que notre poids soit donc plus grand. Passez aussi au local avant ou après les matches, puis pendant la semaine pour aider à préparer toutes les animations… Même si on a peut-être l’air froids, tous ceux qui nous connaissent savent qu’on est sympas. Notre état d’esprit est très bon et l’ambiance est festive.

http://www.zupimages.net/up/15/24/9f15.jpg

(…) Le phénomène supporters, c’est beaucoup de fascination générée auprès des gamins. Pour moi ça a été ça. Mon père m’amenait au stade et je regardais le match, mais aussi beaucoup le Virage Sud. A 7-8 ans, je me disais que c’est là que j’irai après, obligatoirement. J’espère que l’ambiance d’Adieu Lescure et du Nouveau Stade créera ça chez les Ultras de 2020, de 2025 etc… (…) Pour moi, entre 15 et 25 ans, les Ultramarines ça a été une véritable école de la vie. Aujourd’hui, j’ai monté une entreprise et ça marche bien - je touche du bois pour que ça dure -. J’ai plutôt réussi professionnellement et je le dois beaucoup aux Ultramarines. Donc j’invite tous les jeunes gens à venir avec nous, à bien s’investir, à apprendre à travailler sans la notion d’argent, à faire des sacrifices, à s’organiser, à comprendre la hiérarchie, car tout ça leur servira dans toute leur vie. Notre rôle, aujourd’hui, c’est ça : apporter un esprit, des valeurs, faire en sorte que des jeunes donnent un sens à leur vie, aient des idéaux, et se sentent concernés par l’idée de défendre une tribune populaire. Tout ça n’est pas une cause neutre, car le foot sans le peuple et sans les tribunes populaires excusez-moi mais c’est chiant ! »

"Le phénomène supporters, c'est beaucoup de fascination générée auprès des gamins"

Contenu sponsorisé

En continu