"Lamine Sané n’aura pas eu la fin de l’histoire qu’il méritait"

"Lamine Sané n’aura pas eu la fin de l’histoire qu’il méritait"

Le - Club - Par

Après les "adieux" du joueur lui-même, au tour du club, sur son site officiel, de dire merci à Lamine Sané, parti au Werder Brême, et de souhaiter bonne chance à son désormais ancien défenseur du côté de l'Allemagne.

"Un célèbre adage dit : « Nul n’est prophète en son pays ». Pendant des années, Lamine Sané l’a contredit avant de devenir le bouc émissaire de toutes les difficultés sportives du club. Sifflé voire même conspué la saison dernière, son histoire avec les Girondins s’achève sur une note amère.

Blessé l’été dernier, le défenseur central et capitaine s’est sacrifié en raison d’absence de solutions défensives pour revenir plus tôt, trop tôt. Un retour précipité qui a gâché sa saison.

Joueur de devoir, homme généreux, coéquipier en or et collaborateur agréable et disponible, Lamine Sané est tout ça en même temps. Tout le contraire donc de son altercation avec Jérôme Prior au soir d’une défaite en Coupe de la Ligue face à Nantes, fruit d’une tension nerveuse que le staff d’Ulrich Ramé s’est évertuée de relâcher dans le vestiaire lors de sa prise de fonction. La venue de Lamine au Château du Haillan ce matin pour saluer les salariés du club est à l’image des relations qu’il entretenait avec tous : chaleureuses et sincères.

(...) Véritable amoureux du club, pilier du vestiaire depuis des années, Lamine Sané n’aura pas eu la fin de l’histoire qu’il méritait. Lamine, de la part de l’ensemble du club, nous te souhaitons le meilleur pour la suite de ta carrière.

A bientôt…"

"Lamine Sané n’aura pas eu la fin de l’histoire qu’il méritait"

Contenu sponsorisé

En continu