L'occasion est belle

Article et actualité des Girondins de Bordeaux

Par Julien

Publié le 04/02/2017 à 10h50

Bordeaux retrouve la Ligue 1 ce soir quelques jours après son succès à l'arrachée en Coupe de France face à Dijon. En cas de victoire, les bordelais appuieraient un peu plus leur remontée au classement et passeraient devant l' OM défait ce vendredi à Metz.
Auteur d'un très bon mois de janvier avec 5 victoires, 1 nul et 1 défaite, les Girondins de Bordeaux attaquent leur mois de février ce soir face à Rennes en marge de la 23ème journée de Ligue 1, une équipe contre laquelle ils viseront une troisième victoire consécutive en championnat après deux succès contre Toulouse et Nancy.

Oui, vous avez bien lu, une troisième victoire consécutive est espérée ce soir pour une équipe que l'on croyait encore au fond du seau il y a quelques semaines, mais avec la victoire à trois points chère à Rolland Courbis, toute équipe peut très vite fouetter sa position au classement dès lors qu'elle établit une belle série. Guingamp, Marseille, Nantes ou encore Nancy il y a peu peuvent en témoigner.

En janvier, Bordeaux a fait le boulot en négociant (enfin) des matchs à sa portée contre Clermont, Guingamp ou Dijon en Coupe et - sans être flamboyant en championnat - a su remercier des équipes comme Angers ou Nancy portées par des buts contre leur camp qui auront été précieux pour nos Girondins.

Certes, au milieu de tout cela, la défaite en demi-finale de Coupe de la Ligue fait mal mais elle ne révèle rien d'illogique au vue de l'écart de niveau entre les deux équipes. On pourra se consoler en soulignant le pressing de la première période face aux parisiens, voire jusqu'au comportement des troupes de Gourvennec jusqu'au 2ème but parisien encaissé.

Ce soir, Bordeaux aura pour mission de confirmer ce beau mois de janvier face à une équipe en perte de vitesse : le stade Rennais de Yoann Gourcuff.

À Rennes justement, le mercato a été plutôt remuant : deux valeurs fortes sont parties (Ntep et Grosicki), d'autres profils sont arrivés : l'expérimenté Morgan Amalfitano, le jeune Aldo Kalulu.

En face, Bordeaux pourrait faire débuter Younousse Sankharé au milieu. La recrue lilloise est en jambes et connait très bien la Ligue 1 à l'inverse du jeune Vukasin Jovanovic prêté par le Zénit. Le renfort de l'ancien guingampais au milieu pourrait dessiner un beau onze de départ sur le papier avec les présences de Jérémy Toulalan, Malcom ou encore Gaëtan Laborde.

Quelques incertitudes seront levées au coup d'envoi : Cédric Carrasso ou Jérôme Prior ? Youssouf Sabaly ,lui, fera-t-il son retour au poste de latéral droit ou est-il encore trop juste face au prometteur Milan Gajic ? Si Younousse Sankharé débute, Jocelyn Gourvennec choisira-t-il de le faire évoluer avec l'expérimenté Jaroslav Plasil ou le prometteur Valentin Vada qui a franchi un cap depuis son premier but en pro contre Toulouse ? Enfin, devant, Jérémy Ménez et son entrée décisive face à Dijon seront-ils de la partie ?

Beaucoup de questions qui ne sont au finalement qu'un petit luxe prouvant que Bordeaux a enfin le choix dans ses compositions et au vue du calendrier, c'est plutôt une bonne chose.

Car plus que gagner ce soir, les Girondins devront tenir un rythme de taulier pour aller chercher une place européenne. La cinquième place par exemple dont la lutte avec Saint-Etienne et Marseille notamment pourra valoir son pesant de cacahuètes jusqu'à la fin de saison.

crédit image : 20minutes.fr

Vos commentaires

comments powered by Disqus