Un mois de janvier qui promet du mouvement

Article et actualité des Girondins de Bordeaux

Par Aymeric

Publié le 06/01/2017 à 01h17

Comme il y a 6 mois, le mercato devrait être mouvementé du côté des Girondins, sous l'impulsion d'un Jocelyn Gourvennec voulant continuer de recomposer l'effectif pour construire son Bordeaux.
Début décembre, les premiers propos, habituels, du président Jean-Louis Triaud ; à base de "Le mercato d'hiver ? Je n'en ai pas parlé avec le staff. Même si on a aucun plan, on a une cellule qui est en observation. C’est son rôle. On fera un bilan à la trêve. Le mercato ne commence que le premier janvier et il dure 30 jours. Ce serait illusoire de dire : 'On recrute un joueur et ça va tout changer'. Ce qui peut nous améliorer est d’avoir un vrai collectif. C’est une question de travail au quotidien et d’état d’esprit sur le terrain" ; pouvaient faire craindre un immobilisme malvenu, Bordeaux étant... 10ème de L1 à la trêve. Mais depuis, le président et sa langue de bois teintée de bluff se sont plutôt effacés et rangés derrière le discours volontariste du coach, Jocelyn Gourvennec.

"On ne va pas rester les deux pieds dans le même sabot"

Mi-décembre, le jeune technicien breton déclarait ainsi : "On ne va pas rester les deux pieds dans le mêmes sabot. On sait que certaines choses fonctionnent très bien au club, avec un staff soudé, et je parle de staff au sens élargi, car nous sommes nombreux mais nous nous entendons très bien et avons du plaisir à travailler ensemble. Maintenant, il faut que ça prenne forme sur le terrain.

https://www.francebleu.fr/cruiser-production/2016/05/b903f1d4-8f35-46aa-aa56-70ec42cb9e9a/860xNx860_20160530_170505_resized.jpg.pagespeed.ic.mvp5HjTHbw.jpg
Ce sera aussi une question de moyens. On ne fait pas ce qu’on veut avec un effectif où il y a des joueurs sous contrats. C’est beaucoup plus complexe que ‘Lui n’est pas bon, il partou bienLui on l’aime bien, il vient. On émet des souhaits, on discute, j’espère donc qu’on pourra continuer à bien renforcer l’équipe, mais je ne sais pas trop dans quelles proportions. Il ne faut pas oublier que le mercato de janvier est particulier, on a moins de marge de manœuvre qu’en été, les joueurs qui marchent bien dans leur club ne viennent pas, mais on peut en relancer d’autres. Ou en envoyer certains de chez nous trouver du temps de jeu ailleurs.

Pour l’instant, malgré des satisfactions, nos recrues sont globalement toutes très en dessous de ce qu’ils peuvent faire réellement, de ce qu’on pouvait espérer. Ils ne peuvent donc faire que mieux. Collectivement, surtout, on peut faire largement mieux, bien que la première partie de saison demeure encore correcte."

"On ne peut pas attendre fin janvier"

Fin décembre, l'ex entraîneur de Guingamp rajoutait : "Le mercato sera intéressant à bien négocier pour pouvoir apporter de l'oxygène à cet effectif. On l'a bien fait cet été, j'espère qu'on pourra en profiter pour le refaire." ; avant d'en remettre une couche ces derniers jours, les premiers de janvier 2017 : "On a des pistes sur certains joueurs qui seront amenés à partir. [...] Je souhaite donc qu’on avance vite car on va être tout de suite dans le vif du sujet et on ne peut pas attendre fin janvier. On n’a pas les moyens de Monaco, Paris, Lyon ou Marseille, c’est une évidence. Il faudra qu’on soit malin. L’idéal serait que l’on remplace les départs. Néanmoins, départs ou pas, le groupe a besoin d’oxygène et d’émulation sur différents postes. [...] Mais si personne ne part, il faudra bien qu’on s’y adapte aussi."

http://zoomgirondins.com/wp-content/uploads/2016/09/IMG_6958_GF.jpg
Tandis que, hier soir, Isaac Kiese Thelin est officiellement parti (en prêt) vers la Belgique, du côté d'Anderlecht, que Pablo Castro devrait vite l'imiter, retournant au Brésil (également en prêt), tout comme, peut-être, Mauro Arambarri, pour qui un prêt en L1 ou même en L2 se murmure, et que des départs sont aussi évoqués pour Diego Contento voire pour Grégory Sertic, la tendance n'est donc clairement pas à un statu quo de l'effectif aquitain. Effectif qui devrait aussi, dans un second temps, enregistrer des renforts, très probablement aux 3 postes ciblés (selon les indiscrétions) : arrière gauche, milieu voire, cerise sur le gâteau, attaquant.

Les profils des recrues en diront long...

Concernant les postes défensif (latéral gauche, pour remplacer Contento, s'il part) et offensif (la fameuse "pointure offensive" que le FCGB rêverait de trouver et de convaincre), on est encore dans le flou en ce matin du 6 janvier (seulement...). Pour l’entrejeu, en revanche, Gourvennec en a dit plus, appuyant l'hypothèse d'une concrétisation de la rumeur Jonas Martin (Betis Séville, ex de Montpellier), sans parler de l'arrivée attendue du jeune relayeur argentin Daniel Mancini (Newell's Old Boys, ex du Proyecto Crecer).

"À la base, je suis plus favorable à un milieu à deux pour avoir un joueur de plus en attaque. Mais je ne suis pas un dogmatique. Je pense qu’on est plus solide et cohérent aujourd’hui avec Jérémy Toulalan devant la défense et deux joueurs plus haut. La priorité est donc d’avoir un milieu qui va venir apporter un plus."

Et si ce milieu ressemble davantage a un joueur du profil de Jonas Martin, le beau discours de JLT, réclamant "un vrai 6 gratteur de ballons, agressif, qui amène un peu de taille pour prendre les ballons de la tête, sur les dégagements du gardien par exemple", aura finalement été, encore, un joli coup de bluff... Sacré Jean-Louis !



Vos commentaires

comments powered by Disqus